Les Cavaliers

Molière 2016 du Théâtre Privé.
Le long et périlleux voyage initiatique de l’orgueilleux Ouroz,
jeune cavalier des steppes afghanes.

Voir la bande-annonce

Résumé

Le jeune et orgueilleux Ouroz participe au tournoi le plus important d’Afghanistan, le Bouzkachi du Roi. C’est un sport très violent pour des cavaliers où tous les coups sont permis. Mais Ouroz échoue, tombe de son cheval, et se brise la jambe. Il doit à présent retourner dans sa province lointaine pour faire face à son père, le grand Toursène, qui fut champion de ce jeu cruel et porte la fierté et la gloire d’une famille qui n’a jamais failli dans les grandes épreuves.
Ainsi commence pour Ouroz un long et périlleux voyage initiatique. Il est accompagné de son fidèle serviteur Mokkhi et de Jehol, son magnifique cheval fou. Ils vont rencontrer des êtres plus incroyables les uns que les autres, et vont traverser des lieux d’une rudesse extrême.

Distribution

Auteur Joseph Kessel
Adaptateur Eric Bouvron
Metteur•se•s en scène Eric Bouvron et Anne Bourgeois
Distribution Benjamin Penamaria, Vanessa Krycève, Eric Bouvron, Khalid K (Son et musique live)
Musique originale Khalid K – Création lumières Stéphane Baquet – Costumes Sarah Colas – Assistante à la mise en scène Gaëlle Billaut-Danno

Production

Producteur exécutif Essaïon Productions
Co-producteurs
Atelier Théâtre Actuel, Les Passionnés du rêve
Aide à la création du Conseil Général du Val-de-Marne
Création 2014 en résidence et en coproduction au Théâtre de Saint-Maur, en coproduction avec l’Association Culturelle de Théâtres en Ile-de-France, avec l’aide des Théâtres de Maisons-Alfort/Théâtre Claude Debussy, de la MJC Théâtre de Colombes, du Sax Espace Musical d’Achères et de l’ARDC Maline de L’Ile de Ré

La presse en parle

Le Figaro
Eric Bouvron est un héritier des griots. Il sait que de la parole même surgissent les images. Il fait confiance à l’imagination du spectateur. Et puis il y a l’art enchanteur de Khalid K qui a composé la musique et déploie, en direct, des trésors d’inventivité pour nous faire entendre le chant profond de la terre. 

Le Point
Incroyablement poétique  et musical. Envoûtant !

Le Monde
Une très belle épopée dans les steppes afghanes.

Figaro Magazine
Tout paraît réel dans cette magie. On doit cette illusion au talent  et à l’énergie des acteurs. On la doit à l’imagination des metteurs en scène. On la doit enfin à la singulière affinité d’Eric Bouvron avec Joseph Kessel. Une belle aventure humaine. 

Vaucluse Matin
Passionnant, terrifiant et incroyablement réussi !

Théâtral Magazine
Un chef d’œuvre de poésie. Une pépite.

Contact de diffusion

Amélie Bonneaux
01 73 54 19 23
a.bonneaux@atelier-theatre-actuel.com