À VOIR au THÉÂTRE DE POCHE-MONTPARNASSE

L’Education sentimentale

Une relecture moderne, survoltée et électrisante de Flaubert !

Voir la bande-annonce

Résumé

Voici l’épopée ordinaire de l’un des plus magnifiques anti-héros de la littérature : Frédéric Moreau. En pleine Monarchie de juillet, entre Nogent et Paris, suivons les déambulations amoureuses et politiques de cet enfant d’un siècle en pleine mutation. De ce roman d’apprentissage qui pulvérise nos dernières illusions, deux acteurs-musiciens font une matière à jouer moderne et survoltée. Flaubert s’électrise !

Distribution

Auteur Gustave Flaubert
Libre adaptation Paul Emond
Metteuse/metteur en scène Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps
Distribution Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps
Collaboration artistique David Talbot — Scénographie Esther Granetier − Lumières François Thouret — Costumes Sabine Schlemmer − Musique originale Gilles-Vincent Kapps

Production

Producteur La Fiancée du requin
En coréalisation avec le Théâtre de Poche-Montparnasse

Photos © Pascal Gely 

Où le voir ?

A Paris

Au Théâtre de Poche-Montparnasse
À partir du 29 août 2023
Du mardi au samedi à 19h
Les dimanches à 15h

Accéder à la billetterie 

La presse en parle

Le Journal d’Armelle Héliot 
Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps accomplissent un miracle : ils restituent l’un des plus célèbres des romans d’apprentissage de la littérature française, dans sa complexité, sa puissance, ses humeurs et le savant tressage du cours chahuté de l’histoire avec la vie d’un homme aux ambitions calculées. Un irrésistible spectacle !

Le Point 
Électrisée par des riffs de guitare jamais invasifs, portée par cette mise en scène franchement gonflée et ces comédiens sidérants, la langue de Gustave Flaubert résonne dès lors comme jamais : pure, cruelle, ultramoderne, tendant au public de 2023 le miroir de ses petites lâchetés et de ses renoncements. Merveilleux !

Le Figaro Magazine
L’excellente adaptation de Paul Emond, renforcée par des séquences musicales et des effets de mise en scène très réussis, rend ce désespoir plus enlevé et aimable, pas moins terrible que dans le roman.

Télérama
TT Les âmes sensibles à l’art du romancier (…) sont vite embarquées par les interprètes, qui se partagent les rôles dans un condensé bien ficelé.

L’Oeil d’Olivier
Une belle féérie théâtrale. Captivé, on suit avec un immense plaisir l’histoire de Frédéric Moreau. (…) En écho à notre société actuelle, ce texte résonne furieusement à nos oreilles. À ne pas manquer.

 

Contact de diffusion

Amélie Bonneaux : 01 73 54 19 23 - a.bonneaux@atelier-theatre-actuel.com / Julia Vilain-Baeza : 06 83 25 08 34 - j.vilain-baeza@atelier-theatre-actuel.com