Barbara 20 ans d'amour
Accueil A propos Presse Biographies

 

Les notes au piano, la voix, s’écoulent de façon magnifique. Sur le fil de la grâce et du souvenir, l’hommage est bouleversant.
Pariscope

La mise en scène intimiste, les décors raffinés et l’interprétation bluffante de Rebecca redonnent vie à cette femme d’exception.
Le Parisien


 

"Romanelli : - Ecoute, cette histoire, ça fait longtemps que je veux la raconter. 20 ans de tournées, de levers de rideau et de levers de soleil partagés, ça compte tu sais…

Rébecca : - C’est vrai… Tu avais 20 ans…

Romanelli : - Mais j’ai toujours 20 ans !

Rébecca : - Oh ! Toi !... »

 

Au fil d’un dialogue familier avec sa complice Rébecca, Roland Romanelli nous livre peu à peu, avec émotion et discrétion, les souvenirs et les petits secrets qui ont jalonné son parcours avec celle qui fut tour à tour son Pygmalion et sa muse, la femme « qui l’a fait le plus rire au monde ». Barbara est là, ponctuant la pièce d’incursions facétieuses d’une drôlerie inattendue, alternant la gravité avec l’autodérision par le biais d’une « voix off » et de textes dits.

19 chansons sont données avec justesse et sensibilité, dans un respect total de l’univers de Barbara, grâce à une interprétation fine et personnelle déjouant le piège de l’imitation. On reconnaîtra Vienne, Une petite cantate, Dis quand reviendras-tu ?... et certains découvriront L’Indien, Cet enfant-là, Ni belle ni bonne

Quant à L’aigle noir, il sera là aussi, sous une apparence inhabituelle…

Plus qu’un simple récital, un hommage singulier rendu 10 ans après sa disparition à une femme d’exception par le plus fidèle de « Ses hommes ».

 

-------------------------------------------------------------------------

 

pour visualiser la bande-annonce :
Visioscène