Chocolat, clown nègre
Accueil A propos Presse

Beaucoup d’intelligence et de grâce dans ce spectacle
qui emprunte au cirque, au théâtre, à la chorégraphie...
Figaro

Le propos est émouvant, porté par une distribution d’artistes
qui se démènent avec une réjouissante vitalité.
La Croix

Portrait du premier artiste noir de la scène française, artiste talentueux luttant contre les préjugés.

Un hommage à Rafael de Leïos alias Chocolat, ancien esclave cubain, devenu le premier artiste noir de la scène française à la Belle Epoque. Il devient célèbre après sa rencontre avec un clown anglais, Foottit, qui en fait son auguste, sa victime préférée, son nègre stupide, « battu et content » comme on le présente dans les publicités.

Une reconstitution ludique de ce que fut la vie de cet artiste talentueux luttant contre les préjugés d'une époque qui découvre le monde noir à travers la colonisation de l'Afrique.