La Dame aux camélias
Accueil A propos Régis Obadia Espace Pro

Régis Obadia : parcours

Chorégraphe, danseur, metteur en scène et réalisateur
Officier des Arts et des Lettres

Régis Obadia est né en 1958 à Oran (Algérie), il étudie la danse de 1976 à 1979 à l’Institut des Arts et du Mouvement (Françoise et Dominique Dupuy) et s’initie au théâtre avec Jacques Lecoq.

En 1980, il crée avec Joëlle Bouvier la Compagnie l’Esquisse. Leurs premières pièces les propulsent au premier plan de la scène nationale et internationale, leurs courts-métrages de danse obtiennent de nombreux prix en France et à l’étranger. Ils réalisent également des clips vidéo dont "Casser la voix" de Patrick Bruel ( meilleur clip aux Victoire de la Musique).

Directeurs du Centre National Chorégraphique de Haute-Normandie au Havre de 1986 à 1992, ils sont nommés directeurs artistiques du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers en 1993, qu'ils dirigent jusqu'en 2003.

En 1998, Régis Obadia s’engage dans une démarche individuelle de création. Figure importante de la danse contemporaine depuis le début des années 80, Régis Obadia a marqué la mémoire des spectateurs par des pièces à la sensualité fiévreuse et au geste puissant. Avec la création de sa propre compagnie en 2003, il impose son style singulier et son ouverture d'esprit en œuvrant aussi bien du côté de la danse pure que du théâtre. Le chorégraphe développe régulièrement des projets en Russie et en France en tandem avec Lisa Wiergasova. Il a obtenu différents prix prestigieux dont Le Masque d'Or en 2004 pour sa chorégraphie Le Sacre du Printemps et La Mouette en 2004 pour sa mise en scène de L'Idiot au Festival Tchaïka à Moscou.

Après Le Sacre du Printemps (2003) sur la musique de Stravinsky, il a signé Réversibilité (2005), inspiré par "Les Fleurs du Mal" de Baudelaire et Trois (2006), sur la musique de "La jeune fille et la mort" de Franz Schubert, présenté au Théâtre Sylvia Monfort à Paris. Parallèlement, il a réalisé un documentaire Dominique Mercy danse Pina Bausch (2003), hommage à l'interprète iconique de la chorégraphe allemande.

En 2008 à Moscou il a mis en scène une nouvelle pièce de théâtre, Niagara pour deux acteurs russes en collaboration avec le Théâtre Praktika et a chorégraphié un Opéra-Rock, L.O.V.E. 

En France, lors de sa dernière résidence à Arcachon avec sa compagnie, il a créé Cantique, présenté à Paris avec la recréation de Trois. Régis Obadia a également chorégraphié et mis en scène le spectacle de Patricia Kaas, Kabaret.

2011, le chorégraphe a été invité par le Ballet de l’Opéra de Chelyabinsk, en Russie, pour la création de Noces d’Igor Stravinsky.

À l’automne 2011, la Compagnie Régis Obadia présentait en France, en collaboration avec Atelier Théâtre Actuel, une soirée Stravinsky composé de deux pièces, Noces et Le Sacre du Printemps.

2013, Régis Obadia crée Tristan + Iseult – Fragments pour le Ballet Moskva à Moscou, ce spectacle est nommé trois fois pour le Masque d’Or 2014, meilleur spectacle de danse contemporaine, meilleure interprète féminine et meilleur interprète masculin.

Cette dernière création sera présentée en France avec des danseurs russes à l’automne 2014.