Piaf, une vie en rose et noir
accueil A propos Biographies Presse

FigaroUne Vie en rose et noir rend hommage à la chanteuse.
Dans l'écrin du théâtre Daunou, le spectacle prend un relief tout particulier. Cette biographie musicale de Jacques Pessis est à la fois fidèle et divertissante. Qui est trop jeune pour avoir connu cette femme minuscule et immense apprendra tout d'elle. Qui est d'une génération plus ancienne retrouvera ce qu'il y avait de bouleversant dans ses chansons, dans sa voix (Nathalie Lermitte ne l'imite pas, elle la fait revivre), dans sa vie.
Une première version de Piaf, une vie en rose et noir était née en 2004. Cinq théâtres parisiens, une tournée dans toute la France, une nomination aux Molières, le spectacle avait séduit par sa texture tendre et par ses hautes qualités musicales. Jacques Pessis et ses amis ont été invités en Europe et au-delà des océans. Piaf est une de plus grandes ambassadrices de la France et ses chansons immortelles touchent chacun par leurs qualités d'écriture et leurs musiques merveilleuses.
Aujourd'hui c'est une version nouvelle, étoffée, légèrement transformée, que nous proposent ces passeurs de poésie. Aurélien Noël, champion du monde d'accordéon en 1999, signe les arrangements et donne la réplique, discrètement. Sa présence est très importante. Jacques Pessis, le narrateur, possède l'art de raconter avec concision mais sans aucune sécheresse. Il connaît le sujet par cœur. Par le cœur. Il donne le rythme de la représentation avec élégance.
La fameuse petite robe noire – Nathalie Lermitte, qui signe la mise en scène dans un décor joliment évocateur, possède une personnalité forte et tendre à la fois. Excellente comédienne et douée d'une voix puissante mais sans dureté, nuancée et souple, elle a souvent joué dans des comédies musicales. Ici, elle nous transmet l'âme même de la Môme Piaf, les secrets d'un cœur, d'une âme, d'une vie. À la toute fin, elle met une robe, la fameuse petite robe noire… Hommage fervent. On n'oubliera pas ce moment unique à partager d'urgence.
Armelle Héliot, 18 octobre 2012

DNA[…] Nathalie Lermitte a su redonner vie à Piaf, en reprenant ses gestes, ses intonations et sa petite robe noire ! Et pour partager les dernières années de la vie de l'artiste, faites de souffrances, Nathalie Lermitte se métamorphose, se coiffe d'une perruque, transforme ses mains. L'émotion nous envahit.
[…] Ce spectacle a été accueilli comme il se devait : un tonnerre d'applaudissements et deux rappels pour remercier et féliciter ceux qui ont redonné vie à l'une des plus grandes artistes de la chanson française. Magnifique.
N.K., 20 avril 2007

LaProvenceLes spectateurs ont réservé une longue standing ovation au trio. À commencer par la chanteuse, à la voix puissante, dont la présence sur scène a séduit et ému le public. Sa métamorphose sur scène, de la ravissante interprète blonde en une Môme plus vraie que nature, est impressionnante. […] Fragile, puissante, grave ou enjouée. Sa voix nous a transportés. Ses gestes, ses mains, ses pas, son dos voûté, son rire, sa gouaille ont incarné Piaf d'une manière magistrale.
Aurélien Noël a, lui aussi, beaucoup apporté au spectacle avec son accordéon, dont il joue avec finesse et à merveille.
Dans le rôle du narrateur, Jacques Pessis a également été parfait, relatant ses amours, nombreuses et passionnées, son talent à découvrir de nouveaux artistes, à les façonner pour leur assurer le succès, son énergie devant les coups du sort. Chapeau bas enfin à la mise en lumière de ce spectacle qui a ajouté encore plus d'émotion.
N. C.-B., 28 octobre 2013

TVMagUn magnifique spectacle musical
Quelle vie ! […] Sa voix est un miracle, la môme Piaf est unique. Du haut de son mètre quarante-sept, elle chante, elle joue, épuise ses auteurs et remercie ses amants quand ça lui chante, exception faire de son grand amour, Marcel Cerdan, disparu tragiquement. Tant d'épreuves ont forgé un caractère bien trempé, généreux et terriblement attachant. C'est ce que nous montre ce magnifique spectacle musical, écrit et raconté par Jacques Pessis. Pas question de larmoyer sur les tragédies de la môme. L'auteur, sur scène, nous raconte avec gourmandise cette femme douée d'une prodigieuse énergie. Avec un léger accent titi parisien et une voix éblouissante, Nathalie Lermitte l'incarne à merveille. Elle nous fait oublier sa blondeur pour égrener le répertoire de Piaf avec une puissance émotive qui prend aux tripes. Cette vie en rose et noir est inoubliable.
Constance Gournay, 25 novembre 2007

LOrient […] C'est justement par ce que Piaf est inimitable que l'époustouflante Nathalie Lermitte a judicieusement évité les écueils de l'imitation et du pastiche tant dans l'interprétation du personnage que de son répertoire. En effet, plutôt que de reprendre fidèlement les chansons de la môme Piaf, elle les ré-interprète à sa façon, de sa belle voix puissante, au timbre métallique proche de celui de la star? Et plutôt que de copier physiquement la petite dame brune, elle va l'incarner progressivement jusqu'à ce que leurs deux personnalités se fondent en une seule personne. Une transformation hallucinante vers la fin du spectacle, quand Nathalie, la blonde lumineuse – ce qui paraissait troublant au début -, devient totalement ce petit bout de femme aux membres déformés par l'arthrite, dévastée par la douleur, la morphine, les excès – mais surtout par le chagrin de la mort de son grand amour Marcel Cerdan.
Vous l'aurez compris, Piaf, une vie en rose et noir est un spectacle littéralement porté par la chanteuse-comédienne qui, avec naturel et aisance, passe du registre de l'émotion pure aux pointes d'humour, du drame joué au dialogue avec le public.
[…] Un spectacle vibrant d'émotion. À voir absolument si vous aimez Piaf ou si vous avez envie de la découvrir !
Zéna Zalzal, juin 2010